Peau grasse et acné

Objectifs

L’objectif de nos études est d’évaluer l’effet sébo-régulateur, matifiant, non-comédogène et anti-imperfections de nos produits destinés aux peaux grasses.

Image
peau grasse
Peau grasse et acné

Modalités et critères de sélection

Nous réalisons ce type d'étude généralement sur le visage ou le haut du dos. 

Pour participer nous recherchons selon l’effet à évaluer, des peaux grasses ou mixtes, luisantes ou non, présentant ou non des lésions rétentionnelles ou inflammatoires.

Pourquoi la peau est grasse ? 

La peau grasse est liée à un excès de sébum. Elle est luisante avec un grain de peau souvent irrégulier et des pores dilatés. Les peaux grasses constituent un terrain favorable au développement d’une flore cutanée particulière, de comédons, microkystes et boutons d'acné.

Nos produits dermo-cosmétiques destinés aux peaux grasses sont formulés pour matifier et affiner le grain de la peau, tout en maintenant son hydratation. En outre, les produits à visée anti-acnéique contiennent des actifs anti-inflammatoires et antibactériens.  

Exemples d'études

On évalue l’effet d’une seule application de produit (effet matifiant immédiat par exemple) ou d’applications cumulées (effet sébo-régulateur, astringent, non-comédogène, anti-acnéique...).

Image
Effet matifiant

Effet matifiant immédiat

Le produit est appliqué sur une moitié du visage, l’autre moitié servant de témoin. Les mesures sont faites avant et après application, à des intervalles de temps définis.  

Image
sebo regulateur

Effet "sébo-régulateur"

Le produit est appliqué par le sujet à domicile, dans des conditions normales d’utilisation, pendant une durée définie. Les mesures sont prises avant, pendant et après cette période, lors des visites de contrôle.

Techniques utilisées

Elles sont non invasives et indolores.
 

Sébumétrie : mesure de l’indice lipidique

La sébumétrie est une mesure photométrique consistant à évaluer la translucidité d’un support rendu transparent au contact de lipides (méthode de la tache d’huile sur du papier). L’appareil mesure la transmission lumineuse à travers cette bande rendue plus ou moins transparente en fonction de la  quantité de lipides prélevée.
La sébumétrie est utilisée pour évaluer l'effet sébo-régulateur et astringent d'un produit. 

Sébutape : Mesure de l’excrétion sébacée 


Les lipides d’origine sébacée sont recueillis à l’aide d’un film synthétique microporeux qui, de blanc opaque, devient translucide au contact des lipides : le sébutapeÒ. Le sébum absorbé apparaît sous forme de taches dont la quantité et la taille sont proportionnelles au nombre et à l’activité des follicules sébacés. Après numérisation des prélèvements, un traitement d’image permet de quantifier l’importance de l’excrétion sébacée.
Le sébutape est utilisé pour évaluer l'effet sébo-régulateur et astringent d'un produit. 

Comptage des lésions

Le comptage des lésions rétentionnelles (comédons ou microkystes) et des lésions inflammatoires (papules et/ou pustules) se réalise sur des zones pré-définies du visage (ex : front). Ce comptage est réalisé par une personne spécifiquement entraînée. Cette technique est utilisée pour évaluer l’effet anti-acnéique d’un produit, l’effet non comédogène (comptage des lésions rétentionnelles uniquement).  

Prélèvements de lipides cutanés


Des prélèvements de lipides cutanés (tampon d’ouate, écouvillonnage, support rigide) peuvent être réalisés afin d’étudier la composition du film hydrolipidique, ou celle de la flore cutanée, et son évolution sous l’effet d’applications répétées d'un produit. 
L’analyse est réalisée à l’aide de techniques sophistiquées (HPLC-Fluo, HPLC-MS, HPTLC..., RT qPCR, séquençage …). Elle est prise en charge par notre service de pharmacologie clinique.  

Photographies


Des photographies standardisées permettent non seulement d’illustrer les effets décrits ci-dessus, mais également de quantifier certains critères (évolution des rougeurs pour un effet anti-inflammatoire, vitesse de régression des lésions...)

Glossymètre


La technique du glossymètre permet de mesurer la brillance cutanée. La mesure est immédiate. Cet appareil est utilisé pour évaluer l’effet matifiant d’un produit, après applications unique ou répétées.